~ B I E N V E N U E .
N. ous l'équipe administrative de B . o . M . te souhaitons la bienvenue dans ce forum médiéval-fantastique qui ravira tes envies de Rôle Play. Que tu sois homme ou animal, amuses toi bien sur ce forum !

~ T H E . S T A F F



 
AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zafira A. Spencer

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 20

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Biche
Relations:
Niveau de Rp: Moyen

MessageSujet: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Sam 16 Juil - 17:59


Kai & Zafira
Trois semaines c’était écoulée, depuis que j’avais croisé Kai a la rivière des rêves, et qu’il m’avait dit de l’oublier. C’est comme quand on dit a un enfant de ne pas faire sa, automatiquement il le fait. Et bien là c’est pareil, je n’ai pas cessé de penser a lui, a nos baisers. Je dois avouer qu’il me manque, et que j’ai été vraiment triste quand il m’a dit de l’oublier. Je savais que je ne le reverrais certainement jamais, mais j’espérais quand même le revoir un jour. Je ne sais pas comment ce passerai nos retrouvailles, mais j’essaye de ne pas trop y penser, je ne veux pas me faire de fausses idées encore une fois.

Sa faisait un moment que je ne m’étais pas transformer, et là j’eu une envie soudaine de me retrouver dans la peau d’un animal. Ce qui est assez rare. Je choisi comme destination les montagnes de perles, il ne fait pas très chaud la haut, mais la vue est vraiment belle. Une fois arrivez en bas, je me transformai en biche. Et je commençais à marcher, puis a trottiner puis je finis par courir, les poils au vent. Je ne savais pas où j’allais, je verrai bien où sa me mènera. Je couru jusqu'à ce que je sois trop fatiguée pour continuer.

Je m’arrêtai alors quelques instants, et j’entendis un grognement féroce venir de derrière moi, je tournai alors ma tête en direction du bruit. Et là j’aperçu un énorme ours, qui ce dirigeais droit sur moi, je crois bien qu’il voulait faire de moi son déjeuner. Je ne réfléchis alors pas à deux fois, je me mis à courir le plus vite possible. Je tournai la tête de temps en temps pour voir a quel distance il était de moi, et a chaque fois il était de plus en plus près.

Je commençais a fatiguée mais apparemment pas lui, je continuais de courir jusqu'à ce que je vis une maisonnette. Je ne sais pas vraiment ce qu’elle faisait là, mais je m’en fichais un peu, je pris alors les dernières forces qu’il me restait et couru jusqu'à cette petite maison. Une fois arriver devant, je sautai à l’intérieur et me retransforma. J’entendais l’ours qui ce rapprochais, et me cachais vivement derrière là porte. J’espère juste que les ours ne mange pas les humains..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-of-happiness.skyrock.com/
Kai E. Völger

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 21
Localisation : DTC !

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Ours Brun
Relations:
Niveau de Rp: Avancé

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Sam 16 Juil - 18:07




Ce fut pas un bâillement sonore que commença cette matinée déjà bien avancée. Je m'extirpa alors du banc sur lequel j'avais dormis cette glacial nuit. Où je m'étais endormis à une heure tardive. Le soleil c'était déjà bien levé. Et il y avait déjà beaucoup de monde dans les rues, c'est à croire que c'était jour de festivité. Les yeux rouges de sommeil, je traîna les pieds au sol. Il devait faire jour depuis bien une heure ou peut être deux, mais déjà une foule de gens me bousculai. Je me frotta les yeux, et regarda droit devant moi. Ma pensé se tourna alors vers un évènement qui c'était passé trois semaine plus tard. Zafira. Elle me manque affreusement, mais c'est de ma faute. J'espère seulement qu'elle m'as oubliée, qu'elle est avec quelqu'un d'autre qu'elle aime. Son âme soeur. Moi je ne l'ai pas oubliée, et je l'aime toujours. Je fais des rencontres les soirs, dans des bars, drague, baise. Mais toutes ces rencontres ne sont rien pour moi. Comme si toutes ses filles pouvait la remplacer. Impossible.

C'est le gargouillement de mon ventre affamé qui me sorti de ma rêverie. Je n'avais absolument pas envie de manger entre deux abrutis. Ce bruit familier qu'émis souvent mon ventre m'emmena à la montagne de perles. Lorsque j'arriva en bas de celle-ci, je me transforma en ours brun, et couru dans la neige et le froid, protéger par mon épais pelage. J'étais à la recherche de gibier, et sous cette forme, la tâche était facile pour moi. Mais ce paysage me rappela la mort de ma soeur. Je ne suis plus le même depuis cet accident, et ne le serai plus jamais. Je secoua la tête, et arrêta de penser à ça. Ça ne me servira strictement à rien de me rappeler les mauvais moments de ma vie. C'est à ce moment là que je vis une biche. Je lâcha un grognement sourd sortir de ma gueule affamée. Et couru vers elle. Elle fit de même, et c'est une course-poursuite que nous fîmes. Sauf que lorsque j'ai faim, je suis comme un animal sauvage et féroce, comme un véritable ours, ça me met de mauvaise humeur, et de courir trop longtemps ne me plaisais pas tellement. La biche se réfugia dans une maison en bois, qui devait être abandonné depuis longtemps. La colère et la faim m'empêcha de lâcher ma proie. Elle m'avait cherché. J'enfonça la porte d'un seul coup. Et ce que je vis me surpris. Je resta paralysé. Qu'est-ce-que... Mais qu'est-que Zafira faisait là ? Pourquoi se trouvait-elle face à moi, tremblante de peur ? La faim qui me tiraillait il n'y a même pas deux minutes avait instantanément disparu. Laissant place à de la curiosité, voir de la peur. Je me re-transforma en humain. Et vis soudain la stupeur, plus que la peur dans son regard. Nous ne parlions pas, le silence régnait dans la pièce.






Dernière édition par Kai E. Völger le Mar 19 Juil - 15:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafira A. Spencer

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 20

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Biche
Relations:
Niveau de Rp: Moyen

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Sam 16 Juil - 19:40


Kai & Zafira
L’ours enfonça la porte, je fermai les yeux pour ne pas voir l’animal, la peur me paralysait. Quand tout à coup je n’entendis plus rien, je rouvris les yeux, et vit que l’animal me regardait avec de grand yeux. Ce regard me disait quelques choses, mais comment le regard d’un animal pouvait m’être familier. Puis l’ours ce transforma en un jeune homme.

Hein ? Quoi ? Comment ? Kai ? Mais, que faisait-il là ! Ah oui, il essayait de me bouffer. Je fus assez surprise de le voir là, tout comme lui je crois bien. Je n’imaginais pas qu’on ce reverrait de cette manière. Je ne l’avais pas revu depuis la dernière fois, et je ne sais pas vraiment comment me comporter avec lui maintenant. Je ne savais pas que c’était un humanimal, tout comme moi, enfin il ne savait pas que j’en étais un aussi. J'étais à la fois heureuse de le revoir mais j'ai aussi peur qu'il m'abandonne comme la dernière fois. Je ne le laisserais pas partir cette fois, enfin j’essaierais. Je me détendis peu à peu, et inspectait la maison de plus près, il y avait une grande cheminé ainsi qu’une table et une chaise. J’essayais d’éviter son regard mais je ne pourrais pas éternellement. Je posai alors mon regard sur lui, et brisa le blanc qui venait de s’installer.

« Hum … salut, qu’es ce que tu fais là ? »

Question stupide, mais c’est tout ce qui me vint a l’esprit. Je lui souris timidement, il n’avait pas changé, enfin c’est assez dur de changer en 3 semaines je pense. Et mes sentiments n’avaient pas changé non plus et je ne l’avais pas oublié, comme il me l’avait demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-of-happiness.skyrock.com/
Kai E. Völger

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 21
Localisation : DTC !

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Ours Brun
Relations:
Niveau de Rp: Avancé

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Mar 19 Juil - 15:49



    Je me rendis facilement compte qu'elle évité mon regard par dessus tout. Elle tournai en rond dans l'unique pièce de ce petit chalet. Je ne pris pas la parole. Je ne la quitta cependant pas des yeux. Elle n'avait pas changer. Peut être ses traits étaient-ils plus tirés ? Ses cheveux étaient eux, restaient d'une brillance et d'une beauté sans pareil. Tandis que ses yeux, malgré que ceux-ci n'eut'il pas posai une seule fois leurs expression sur moi, étaient restés envoûtant. Je ne m'en voulait pas de l'avoir abandonné. Pour elle.
    « Hum … salut, qu’es ce que tu fais là ? »
    Je la dévisageai toujours, comme si je ne l'avais pas vu depuis des mois. Et pour moi c'était vrai, ces semaines passées sans la voir, à vrai dire, avaient étaient aussi long que des mois. J'ouvris la bouche, mais aucun son ne sorti de ma bouche. Je me rendis compte que je n'avais pas adressé la parole à qui que ce soit depuis un moment. Peut être depuis une semaines, peut être depuis plus longtemps. Je ne sais pas. Je remarqua que je ne me rappelais même plus du son de ma voix. Peut importe si ma voix semblera déraillé, roque, ou usée. J'essaya de parler, mais je ne puis plus. Pourquoi ? Je ne le sais pas vraiment, un bruit sourd comme provenant de plus profond endroit que puisse accueillir la terre dans ses profondeurs, s'était manifesté à ce moment là. Le sol ce mit alors à trembler, et je failli tomber. Je me reteint au bord de la fenêtre. Du plus vite que je pu, je pris la bras de Zafira, et l'entraîna avec moi, sous la table en chêne, assez forte pour nous protéger tous les deux, sans casser sous un poids lourd. Je fermai fort les yeux, et serrer les poins. Je n'avais toujours pas lâcher son bras, et j'entendis gémir la jeune femme sous ma poigne de fer, mais celle-ci ne tenta pas de partir, ou de ce débattre. Seulement de laisser une plainte étouffée sous le bruit sourd que n'avais pas cessé. Les secondes semblaient durer une éternité. Mais je n'avais pas peur. Je ne comprenais juste pas ce qui ce passé. Lorsqu'enfin ce boucan infernal s'arrêta, je rouvris les yeux, mais ne vis rien. Je lâcha Zafira au moment où j'étais sur qu'il n'y avait plus de danger. Je regarda autour de moi, éclairer d'un unique filée de lumière, provenant de la fenêtre. Nous étions coincé sous la neige. Une avalanche nous est tombé dessus. Je pris alors des bûches qui traînait à côté de la cheminé, et alluma un feu avec. Lorsqu'il y eu assez de jour pour que je puisse voir le doux et fin visage de la jeune femme, je pris enfin la parole.
    _ J'étais ici pour te manger. Mais maintenant... Je crois que nous sommes coincé ici, sous nourriture...
    Ce n'est surement pas l'eau, ni même la glace qui allais nous manquer...




Dernière édition par Kai E. Völger le Lun 1 Aoû - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafira A. Spencer

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 20

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Biche
Relations:
Niveau de Rp: Moyen

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Mar 19 Juil - 16:48


Kai & Zafira
Une avalanche venait de nous tomber dessus, c’est malin tient. Kai m’avait emmené sous la table, en me tenant par le bras, pour nous protéger de ce qui pourrait arriver. Je me laissais faire, et je me retrouvais sous la table tout près de lui. Mais j’étais trop près car je n’avais qu’une envie c’était de l’embrasser, mais je me retins. Il me tenait toujours le bras, et me serrait de plus en plus, il commençait à me faire mal. Mais je ne dis rien, enfin j’essayai. Une fois que le bruit cessa, nous sortîmes de sous la table, et Kai fit un feu dans la cheminée. Une fois que la lumière revint, Kai posa son regard sur moi et me répondis :

_ J'étais ici pour te manger. Mais maintenant... Je crois que nous sommes coincés ici, sans nourriture...


Je lui fis un sourire en coin et lui dit :

« Ce n’est pas grave je n’ai pas très faim »


Et je commençai à me promener dans la petite pièce où nous nous trouvions. Je jeta un coup d’œil vers la fenêtre, c’est bien vrai que nous étions coincés ici. Pour combien de temps, nous l’ignorions tout les deux. Et puis être coincé ici avec Kai, ce n’était pas un malheur, c’était même plutôt le rêve. Je me redirigeai vers la table, et m’assit sur celle-ci, j’étais face à la cheminée et face a Kai aussi. Je le regardais de haut en bas, pour finir par son visage, et c’est yeux. Toujours aussi beau que la dernière fois, peut-être même plus, son regard était sombre mais sa n’enlevait rien a sa beauté. Nous restâmes la à nous dévisager quelques instants. Je lui souris. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire et comment me comporter, je finis par baisser les yeux. Je regardais mes jambes ce balancer sous la table puis je marmonnai :

« Tu m’as manqué.. »


Je ne sais pas s’il m’a entendu, je l’espère en tout cas. Je ne sais pas comment il va prendre cela. Si je lui ai manqué aussi, où s’il a vraiment essayer de m’oublier. Moi en tout cas, je ne l’ai pas oublié, je n’ai pas réussi enfin je n’ai pas vraiment essayé non plus. Pas le courage et surtout pas l’envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-of-happiness.skyrock.com/
Kai E. Völger

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 21
Localisation : DTC !

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Ours Brun
Relations:
Niveau de Rp: Avancé

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Dim 24 Juil - 23:02

[ à lire avec : Saving Josh, Moonlight ]


    « Ce n’est pas grave je n’ai pas très faim »
    Je ne cessa de la regarder. De regarder ce si doux visage, ces si beaux yeux, ces si long cheveux, son long et magnifique corps. Comment aurais-je pu l'oublier ? Maintenant qu'elle est là, je ne veux pas qu'elle disparaisse. Je ne veux pas qu'elle s'évanouisse encore une fois. Je la veux à mes côtés. Je veux que ça chaleur vienne me réchauffer chaque nuit, et chaque jour. Je veux sentir son souffle sur mes lèvres. Ma vie sans elle n'est rien. Ma vie sans elle ne vaut pas la peine d'être vécu. Je l'aime jusqu'à en mourir. Je n'ai jamais cessé de l'aimer. Et dans le fond, je n'ai jamais vraiment voulu qu'elle m'oublie. Si je ne peut pas l'avoir, je me consumerai un peu plus chaque jour. Je ne peu imaginer ma vie sans son visage d'une splendeur éclatante, et sans ses yeux de biche.
    La chaleur qui émané de la cheminé me réchauffer alors que le froid envahissait un peu plus à chaque seconde, l'unique pièce que comporte ce chalet. Je ne détachai pas mon regard de Zafira, qui parcourait l'endroit. Elle me regardai, le regard profond. Elle m'identifia. Un frisson parcouru mon dos. Elle laissa tomba sa tête, et ses yeux embarrassés fixa alors ses jambes.
    « Tu m’as manqué.. »
    Ce ne fut qu'un murmure. Bien assez pour moi. Malgré le bruit de la braise, je n'entendais que sa voix. Et ces mots se répétés inlassablement dans ma tête. Je m'avança alors, me dirigea vers elle. Mais elle ne me vit pas. Son visage encore baissé par l'embarra, ou peut être la peur.
    _ Je n'ai jamais cessé de penser à toi. Si ton absence ma appris quelque chose, c'est que ma vie sans toi n'est qu'un fardeau. Tu es ma vie, ma raison d'être.
    Dès que le son de ma voix était venu à sa rencontre, elle leva la tête, Bouleversée. Je n'avais cessé de la regardai, son expression m’envoûtait, je ne pouvais m'en empêcher.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafira A. Spencer

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 20

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Biche
Relations:
Niveau de Rp: Moyen

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Lun 25 Juil - 20:09


Kai & Zafira
Je n'ai jamais cessé de penser à toi. Si ton absence ma appris quelque chose, c'est que ma vie sans toi n'est qu'un fardeau. Tu es ma vie, ma raison d'être.

C’est quelques mots m’ont sorti de mes pensé, c’est bien plus que tout ce que je m’étais imaginé. Je relevai alors mon visage vers lui, je plantai alors mon regard dans ces yeux. Ces yeux qui m’ont séduite dès le premier regard. Je suis un peu perdu maintenant, si il a tant besoin de moi, pourquoi être parti la dernière fois. Cette phrase ma vraiment émue, personne ne m’avait dit de tel chose avant. Je l’aime, j’ai envie d’être près de lui a chaque seconde, de me sentir en sécurité dans ces bras, sentir ces lèvres sur les miennes. Mais je devais lui demandé pourquoi il m’avait laissé la dernière fois, car je ne voulais pas le perdre encore une fois, le laisser partir.

« Mais pourquoi m’avoir laissé la dernière fois, je ne veux pas te perdre encore ... »

Je n’eu pas le temps de finir ma phrase, qu’il posa un doigt sur mes lèvres, cela voulait donc dire qu’on oubliait le passé, le jour où nous nous sommes quitter. Nous reprenions donc là où nous nous étions arrêtés. Un sourire illumina mon visage, je descendis alors de la table et me rapprocha de lui. Je lui murmurai alors :

« Je t’aime et je n’ai pas cessé de t’aimer »

Je posa alors mes mains refroidit par la température de la pièce sur ces joues et j’approchai alors mon visage du siens, et l’embrassa tendrement. Je pouvais enfin retrouver ces lèvres, l’envie de les retrouver ne m’avait pas quitté dès l’instant où je l’avais revu il y a quelques minutes. Une fois notre baiser terminer, je resta dans ces bras, j’étais tellement heureuse de le retrouver enfin, de sentir son corps contre le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-of-happiness.skyrock.com/
Kai E. Völger

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 21
Localisation : DTC !

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Ours Brun
Relations:
Niveau de Rp: Avancé

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Lun 1 Aoû - 21:55



    Elle ne comprenait pas pourquoi. Pourquoi l'avoir laissé comme ça, alors qu'on aurait pu filer le parfaite amour. Moi-même je me posais cette question, et me la suis posé maintes et maintes fois, sans réponse. Est-ce la peur qui ma fait fuir ? Cette peur de l'inconnu, de l'amour. Suis-je simplement un lâche ? La peur de souffrir si elle ne m'aimait plus ? Ais-je peur de l'aimer ? Je ne sais pas. Ma vie avant sa rencontre n'avait pas de sens. Je ne peut cesser de penser à elle. Cette impression d'avoir des ailes lorsqu'elle est là. Est-ce ça l'amour ? C'est tellement utopique. Je n'ai jamais ressenti une chose pareille. L'amour. Je ne peut pas lui mentir, ni me servir d'elle, comme je le ferais pour les autres. Je ne peut pas être égoïste avec elle. Je ne la mérite pas. Et pourtant elle est là, tout près de moi. Des questions dans la tête, les yeux interrogateurs, et le regard perdu. Je connaissais déjà sa question. Pourquoi l'avoir quitté.

    « Mais pourquoi m’avoir laissé la dernière fois, je ne veux pas te perdre encore ... » 

    Je posa mon doigt sur sa bouche. Je ne pouvais pas lui répondre, je ne pouvais pas l'éclairer. Car moi même je suis dans l'obscurité. Ce que je sais, c'est que rien ne sert de se poser dans question, autant vivre la vie comme elle vient. Je froncis les sourcils, et fit mon regard profond, que les femmes aimé apparemment tant. Elle s'avança un peu plus vers moi, et posa son doux regard sur moi. Ce ne fut ensuite qu'un murmure. Un murmure que je me délecta d'entendre. Mais qui me fit également beaucoup de mal. Je ne la mérite.

    « Je t’aime et je n’ai pas cessé de t’aimer »

    Elle posa ses mains refroidit par l'atmosphère de la montagne, par la froideur de la neige qui nous entourait, puis m'embrassa. J'entrouvris la bouche, et nos lèvres se rencontrèrent, encore une fois. Un frisson me pris tout le corps, mais ce n'était pas la température de la pièce qui en était coupable. Le désir. L'amour. L'angoisse. La chaleur du feu, la froideur de l'air. Je savourais chaque seconde de ce baiser, jusqu'à ce que nos deux visages se séparent. Je l'étreignis dans mes bras. Pendant quelle semblait fermer les yeux, moi je ne pouvais m'empêcher de la regarder, de l'admirer. D'admirer ses beaux cheveux, les mêmes que ceux de ma sœur défunte. Rien ne pourra recommencer comme avant. Je ne peut pas faire un croix sur le passé, et faire comme si il ne s'était rien passé. Ça m'était impossible. Je me jura cependant de faire d'éviter de la blesser, je ne veux pas dire par là, de la manger, mais plutôt de lui faire du mal intérieurement. Je ne sais pas grand chose sur elle, comme elle ne connait pas vraiment mon passé. Ma sœur perdu, mon salop de père, et ma folle de mère. Quel garçon j'étais, et comment j'ai changé. Je ne l'ai jamais dis à personne. Je la sépara de moi, et la regarda dans les yeux.

    « C'est réciproque. Mais pourtant ça ne change rien au passé. Nous ne pouvons pas faire une croix sur les semaines passés. Pourtant je t'aime. Je ne te mérite pas. Tu mérite mieux que moi, tu peut avoir bien mieux. »

    Je songea à ce temps passé loin d'elle. Qu'avait-elle fait pendant mon absence. Comment à telle vécu la séparation. A telle rencontrée quelqu'un. Moi je n'ai pensais qu'à elle, essayant pourtant de l'oublier. Je me sens coupable désormais. Je me sens mal de l'avoir laisser, d'avoir voulu la faire partir de mon esprit. J'ai étais tellement égoïste. Et je n'ai même pas réussi. Tout les matins, lorsque le soleil se levais, me berçant dans sa douce lumière, je revois Zafira, son visage larmoyant lors de notre séparation. Ses yeux qui me demandaient de rester, et de l'embrasser. Je lui est fait tellement de mal. J'ai voulu le faire pour son bien, mais tout ce que j'entreprends ce fini mal. Je baissa les yeux jusqu'à les fermer, puis sentis sa main sur mon épaule, une autre sur mon visage, m’obligeant à rouvrir les yeux. Elle ne me dit rien, voulant pourtant le faire. Elle se contenta cependant de m'embrasser, puis de s'asseoir près du feu. Nous ne parlions pas tellement, nos sentiments parlait pour nous, s'échappant dans l'atmosphère, la rendant romantique. Le feu éclairait son visage. Je m'assis à côté d'elle, et lui parla de notre situation.

    « Zafira, comment allons nous faire pour sortir d'ici ? Nous n'allons tout de même pas attendre que la neige fonde. Nous n'avons ni nourriture, ni eau. Tu as peut être un portable sur toi ? »

    Je comprenais déjà que nous allions restait toute la nuit dans la petite maison en bois. Mais allons nous devoir rester plus longtemps encore ?




Dernière édition par Kai E. Völger le Ven 12 Aoû - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafira A. Spencer

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 20

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Biche
Relations:
Niveau de Rp: Moyen

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Jeu 11 Aoû - 23:28


Kai & Zafira
« C'est réciproque. Mais pourtant ça ne change rien au passé. Nous ne pouvons pas faire une croix sur les semaines passés. Pourtant je t'aime. Je ne te mérite pas. Tu mérite mieux que moi, tu peut avoir bien mieux. »

Non, nous ne pouvons pas faire une croix sur le passé mais juste essayé de rattraper ce temps perdu. Peut-être que je mérite mieux, peut-être que je trouverai mieux mais je m’en fiche complètement moi c’est lui que je veux et pas un autre. Je ne veux pas être dans les bras de quelqu’un d’autres, je veux être avec lui. Il ferma les yeux, mais je l’es lui fis rouvrir et l’embrassa de nouveau. Je me sens tellement bien dans c’est bras, avec lui je me sens forte comme si je pouvais tout surmonter tant qu’il serait avec moi. Je l’aime et je ne veux pas qu’il parte encore une fois, je l’aime trop pour le laissé filer encore. Entre deux baisers je lui glissa a l’oreille :

« Je ne veux être avec personne d’autres, c’est avec toi que je veux être et seulement toi, parce que tu es le seul que j’aime »

Puis nous allions nous asseoir près du feu. Après un long silence a nous regardé, il me dit :

« Zafira, comment allons nous faire pour sortir d'ici ? Nous n'allons tout de même pas attendre que la neige fonde. Nous n'avons ni nourriture, ni eau. Tu as peut être un portable sur toi ? »


J’avais oublié que nous étions enfermé dans cette maisonnette en pleine montagne, j’avais oublié la froideur de cette pièce dès l’instant où il m’avait pris dans ces bras. Je pourrais restée ici avec lui encore longtemps, mais pourquoi voulait-il sortir d’abord, moi je n’en ai pas envie. Et si une fois sorti d’ici, tout s’arrêtait et qu’il partait encore une fois et que chacun reprendrais sa vie. Etre coincé ici est une chance de pouvoir être ensemble.

« J’en ai un, mais je ne veux appeler personne, je ne sais pas comment nous allons sortir mais nous verrons au temps venu. Je ne veux pas sortir d’ici si sa veux dire que tu vas partir encore une fois. »


Je sortis alors mon téléphone de ma poche, et le jeta a l’autre bout de la pièce, je ne sais s’il est cassé, mais en tout cas ça va le découragé d’appelé quelqu’un, enfin je l’espère. Je m’approchais alors de lui un petit sourire aux lèvres, fière de ce que je venais de faire. Je m’assis sur ces genoux et passa ma main dans ces cheveux, puis la fis descendre doucement sur sa joue.


Dernière édition par Zafira A. Spencer le Ven 12 Aoû - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-of-happiness.skyrock.com/
Kai E. Völger

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 21
Localisation : DTC !

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Ours Brun
Relations:
Niveau de Rp: Avancé

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Ven 12 Aoû - 18:54


    Elle semblait réfléchir.

    « J’en ai un, mais je ne veux appeler personne, je ne sais pas comment nous allons sortir mais nous verrons au temps venu. Je ne veux pas sortir d’ici si ça veux dire que tu vas partir encore une fois. »

    Elle sorti alors son téléphone de sa poche, et le jeta contre le mur. Puis ce retourna, tout sourire aux lèvres, l'air satisfaite. Je la laissa faire, lui rendant son sourire. Elle vint s'asseoir sur mon genou, et passa sa main dans mes cheveux, puis sur mes joues. Je repoussa ses mains, et l'embrassa. Lorsque le baisé prit fin, je souris, puis la repoussa à côté de moi, et entendis son rire charmant. A cette instant, je savais plus que tout que je l'aimais.

    « Je sais que tu n'a plus confiance en moi, et je trouve ça normal. Mais crois moi, tout ce temps passé sans toi m'a paru interminable. Je ne veux plus pour rien au monde te quitter. Même si cela implique des sacrifices... Zafira, pendant que nous sommes là, tout les deux enfermé dans un chalet en bois, pourquoi pas parler ? J'aimerais en savoir plus sur ton passé, et ce que tu as fais durant le temps où nous nous sommes séparé. Je peut ? »

    J’arrêtai de sourire, et la regarda droit dans les yeux. J'observai son regard, chaque iris semblait rassemblait toutes les étoiles que l'Univers comporte, alors que la pupille semblait les englober. Sa chevelure, longue et soyeuse, brillaient sous l'éclat de la douce lumière dorée, que produisait le feu dans la petite cheminée. Peut être pouvions nous sortir par le conduit de celle-ci ? Peut importé, nous pouvions très bien sortir d'ici demain. Ce soir, ma faim à totalement disparu à partir du moment où j'ai vu Zafira, à partir du moment où j'ai croisé son envoutant regard.

    « Bien entendu, je ferais de même ! Il y a tellement chose que tu ne sais pas et que je ne peut plus garder pour moi... » Ajoutais-je.

    Oui, je devais lui parler de mon passé, de mes parents, et de ma sœur. Et même si je sais que toute relation se construis sur la confiance, je vais lui épargner toutes mes infidélités pendant son absence. Je cherchais seulement du réconfort, du coup, j'usais de mon charme pour séduire les femmes, et couchait avec elle, ou simplement leur parler. Puis partais le lendemain matin, avant qu'elles ne ce soit réveillé. Je trainais dans les bars. Je vivais dans la tristesse, comme avant ma rencontre avec elle. Personne ne m'aime, les femmes avec qui je couche, me déteste de l'ai avoir laissé, prétendant les avoir séduite, que pour me procurer du plaisir, et les quittaient. Une histoire d'un soir. Elle pensent que je l'ai prennent pour des péripatéticiennes. Je n'essaie pas de me trouver des excuses. Je me suis comporter comme un con. Et ça, je le fait depuis longtemps. J'ai peur, j'ai peur de lui ressemblait. Mon père. Et c'est la dernière chose que je veuille.




Dernière édition par Kai E. Völger le Sam 13 Aoû - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafira A. Spencer

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 20

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Biche
Relations:
Niveau de Rp: Moyen

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Ven 12 Aoû - 20:50


Kai & Zafira
C'est vrai que nous n'avions pas aborder ce sujet, c'est un sujet assez délicat dont je n'aime pas vraiment parlé. Peu de personne savent ce qui m'est arrivé dans le passé, enfin ce qui m'est arrivé, ce qui est arrivé a ma famille. Je ne raconte presque jamais cette histoire, car elle n'est pas vraiment joyeuse, et rien que d'y repensé j'ai envie de pleuré. Mais il devait savoir, car je ne veux pas avoir de secret pour lui, et ce n'est pas n'importe qui, c'est l'homme que j'aime. Et je veux pouvoir tout lui dire et je veux qu'il en fasse autant. J'allais donc démarré mon récit, je relevai mes yeux, car je les avaient baissé en repensant a ce terrible évènement. Je posa mon regard dans le siens, j'allais essayé de ne pas versé de larmes mais sa risque de d'être dur.

" Oui bien sûr. Je ne sais pas vraiment commencé, il y a 4 ans de cela, j'avais 13 ans et je vivais avec mes parents et mon frère qui avait 17 ans. Nous vivions très bien, j'avais une vie merveilleuse, jusqu'au jour où tout a basculer "

Le sourire étais venu sur mes lèvres rien quand repensant a mon ancienne vie, ma vie parfaite. Mais a la fin de ma phrase, la colère et la tristesse me submergea. Je continua difficilement.

" Un matin, nous étions tous chez moi a cause de l'interdiction de sortir car un homme s'était évadé de prison non loin de là où j'habitais. Nous avons entendu un coup de feu, puis une balle traversa la vitre du salon. Je me suis réfugier dans ma cuisine, et m'y suis caché. La porte était entrebâiller, et l'homme qui passait partout, dans les journaux a la télévision, ce trouvait là dans mon salon, une arme braqué sur mes parents et mon frère. J'étais tétanisé je ne pouvais plus bougé, il voulait de l'argent mais nous ne roulions pas sur l'or, nous n'avions donc rien a lui donné. Il a donc tiré 5 coups de feu. Les corps de mes parents sont tombé sur le sol, du sang ce déversait de leurs plait, c'était horrible. Puis mon frère a essayé de lui prendre son arme mais il l'a tué de sang- froid. Ils étaient là comme sa, il étaient ... "


Je ne réussis pas a terminé ma phrase, submerger par l'émotion, je fondis en larmes. J'avais pourtant essayé de me retenir mais je n'ai pas réussi. Je repris mes esprits et termina mon récit.

" Une bougie est finalement tombé sur le sol et a enflammé ma maison , je suis donc sortit et me suis réfugier a l'extérieur, jusqu'à ce que les secours arrive. Je m'en suis toujours voulu de ne pas les avoir sauvé, de ne pas avoir essayé au moins. Depuis je vis avec ma tante. "


Je laissa échapper de nouvelles larmes, ils me manquent tellement, je donnerais tout pour les revoir encore une fois. Sa fait 4 ans mais c'est comme si sa c'était passé hier, je revoit les images, leurs corps innaminé, tout ce sang. J'essuya les larmes sur mes joues et releva mon visage vers Kai, attendant sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-of-happiness.skyrock.com/
Kai E. Völger

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 21
Localisation : DTC !

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Ours Brun
Relations:
Niveau de Rp: Avancé

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Sam 13 Aoû - 19:02


    Elle baissa les yeux, puis les releva. Elle me faisait confiance, du moins, j'en ai l'impression. Elle semblait d'un coup triste.

    « Oui bien sûr. Je ne sais pas vraiment par où commencer, il y a quatre ans de cela, j'avais treize ans et je vivais avec mes parents et mon frère qui avait dix-sept ans. Nous vivions très bien, j'avais une vie merveilleuse, jusqu'au jour où tout a basculé. »

    Le sourire lui revint. Et bientôt il disparu sous un voile de tristesse et de souffrance.

    « Un matin, nous étions tous chez moi a cause de l'interdiction de sortir car un homme s'était évadé de prison non loin de là où j'habitais. Nous avons entendu un coup de feu, puis une balle traversa la vitre du salon. Je me suis réfugiée dans ma cuisine, et m'y suis cachée. La porte était entrebâillée, et l'homme qui passait partout, dans les journaux a la télévision, ce trouvait là dans mon salon, une arme braquée sur mes parents et mon frère. J'étais tétanisée je ne pouvais plus bouger, il voulait de l'argent mais nous ne roulions pas sur l'or, nous n'avions donc rien a lui donner. Il a donc tiré cinq coups de feu. Les corps de mes parents sont tombés sur le sol, du sang ce déversait de leurs plais, c'était horrible. Puis mon frère a essayé de lui prendre son arme mais il l'a tué de sang- froid. Ils étaient là comme ça, il étaient ... »

    Alors qu'elle semblait se forcer à ne pas pleurer depuis le début de son récit, un flot de larmes s'évacua de ses yeux. Avant que j'ai pu essayer de la réconforter, et de la prendre dans mes bras, celle-ci se ressaisi, et continua avec une difficulté flagrante les suites de son histoire.

    «  Une bougie est finalement tombé sur le sol et a enflammé ma maison , je suis donc sortit et me suis réfugiée à l'extérieur, jusqu'à ce que les secours arrivent. Je m'en suis toujours voulu de ne pas les avoir sauvé, de ne pas avoir essayée au moins. Depuis je vis avec ma tante. »

    Elle laissa échapper une larme, puis d'autres qui rejoignirent la première. Elle les essaya d'un revers de main, et releva son visage vers moi. Je ne cessai de la regarder depuis qu'elle me contait son histoire. Qui était pour le moins triste. Je ne pouvais pas ressentir ce qu'elle ressentait en ce moment même, et ce qu'elle à du éprouver pendant ces quatre années précédents le drame. Pourtant tout ça me passer par la tête, et ne semblai pas si grave. C'est la plutôt la détresse et la tristesse qui volait autour d'elle, qui me fit comprendre.
    « Je suis désolé de ce qui t'es arrivé. C'est terrible. » Dis-je, avec l'air et la voix la plus compatissante que je puisse utiliser.
    Je la pris dans mes bras. La chaleur que son corps émanait me réchauffé. Lorsque notre enlacement pris fin, je la regarda dans les yeux, sans vraiment la voir. Je repensais à l'époque où je n'étais encore qu'un gamin innocent, que croquait la vie à pleine dent, alors que j'avais pourtant des parents absents, ayant des problèmes psychologiques, et étant un salopard né. J'étais pourtant un garçon souriant, poli, et aimable. J'aimais la vie. Mais tout ça n'est plus, tout ça est mort.

    « Tu ne m'a jamais vu enfant, et je suis quasiment sûr que si je serais comme je l'étais avant, tu m'aimerais encore plus. Mais voilà, le passé est le passé. Le présent est le présent. Et je ne suis plus comme avant... »

    Je fis une courte pause, puis continua.

    « Je n'avais alors que douze ans, et je devais surveiller ma sœur cadette. Nous étions en hiver, et il faisait très froid, la neige avait recouvert les toits des maisons, mais aussi les prairies, et les arbres. Qu'elle était mignonne, avec ses joues rosies par l'enfance et le froid. Mais je baissa un peu ma surveillance, pour mettre mon bonnet. Et en l'espace d'une seconde elle s'était évaporée. Le silence régnait, comme si personne n'avait était là, juste les traces témoignait d'une présence. Et ces traces de pas menait vers la forêt. J'avais peur, c'était la seule personne qui compter dans ma vie, la seule avec qui j'avais beaucoup d'attachement. Je l'aimais beaucoup. Pourtant, après une heure de recherche, et la nuit qui commençait à tombée, je ne la trouvait pas. Seulement, j'arrivais dans un champs, dans lequel, il y avait une grosse tâche rouge en son centre. Je couru pour voir, et ce que j'espérais ne soit que le fruit de mon imagination, fut finalement vrai. »

    Je baissa les yeux, puis les releva vers ceux de Zafira.

    « C'était ma sœur, Zafira. La grosse tâche rouge qui trônait au milieu de ce champs, était le cadavre sanguinolent de ma sœur. Dis-je en la regardant droit dans les yeux, laissant montré ma tristesse, et ma détresse dans mes yeux. Des loups l'avaient sauvagement tuée. Tout ce qui compter le plus dans ma vie, venait de s'écrouler, était là, devant moi. Mort. C'est d'ailleurs à ce moment là que j'entendis un grognement sourd derrière moi. C'était les loups, la bouche et la fourrure couvert du sang de ma cadette. Je n'avais pas peur. La rage prenait le dessus sur moi, sur tout. Mais je ne sais pas quand, ni comment, je n'étais plus moi. J'étais devenu quelqu'un, ou plutôt quelque chose d'autre. Ces tueurs avait peur de moi. J'étais plus grand, et je ne me contrôlais plus. C'était la première fois que je me suis transformais en un ours. J'en ai finalement tué deux sur les quatre monstres. »

    voilà, je lui avait tout dis. Mon passé. Mon histoire.

    « Je vis maintenant seul, je traine dans des bars. Je ne suis pas retournait chez moi après ça. Mes parents ne m'ont jamais appelé. Ça se trouve n'ont-ils même pas remarqué que je suis parti. Maintenant il ne me connaisse plus. Je ne suis plus leur fils. Je détestais, et je déteste toujours, même encore plus, celui que j'appelais autrefois "papa". Quant à ma mère, si je venais la voir à l'hôpital psychiatrique maintenant, elle ne me reconnaitrait plus. »

    Elle baissa les yeux, également compatissante de mon histoire. Elle connait maintenant tout le dossier. Plus de secret, tout est dit. C'est d'ailleurs la seule à qui j'ai avouai tout ça. Je n'ai jamais autant confiance à quelqu'un, qu'à elle. Je l'aime comme j'aime ma sœur, mais différemment. Ma sœur c'était un amour de famille, tandis que Zafira, c'est de l'amour. Je lui souri, puis me leva, me dirigea vers la seule fenêtre que comporte cette maison miniature, essayant désespérément d'apercevoir quelque chose à travers le minuscule trou qui laissait échapper un filet de lumière sur le sol en bois. Rien. Seul le blanc écarlate de la neige n'était visible. Lorsque je m'admis perdu, je me retourna et la regarda. Elle était tellement belle. Tellement gentille. Tellement compréhensive.

    « À l'intérieur, j'étais mort. Tu ma rendu la vie. Merci. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zafira A. Spencer

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 20

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Biche
Relations:
Niveau de Rp: Moyen

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Dim 14 Aoû - 14:17


Kai & Zafira
Son histoire est vraiment bouleversante, sa doit être vraiment difficile de surmonté sa, surtout quand on est enfant. Sa a d'ailleurs complètement chamboulé sa vie et l'a aussi changé. En mal à ce que je comprend, comme quoi tous peux basculé du jour au lendemain. Mais sa ne sert à rien de regretté le passé car on ne peux rien y changé et c'est bien sa le plus triste. En tout cas moi je l'aime tel qu'il est maintenant peu importe comment il était avant.
Je sécha les dernières larmes sur mes joues et le regarda ce levé d'un pas léger, il s'arrête devant la seule fenêtre de la maisonnette. Je lui souffla alors :

" Je suis désolé ... "

Je n'ai rien de trouvé de plus convainquant pour lui dire a quel point je le comprend. Puis il ce retourna et me dit :

" A l’intérieur j'étais mort. Tu m'as rendu la vie, merci "

C'est paroles sortirent de sa bouche en un souffle de sincérité. On ne m'avait jamais dit de chose aussi magnifiques. Je suis tellement heureuse d'avoir pus l'aider. C'est la première fois depuis bien longtemps que je me sent bien, en sécurité en confiance. Nous nous ressemblons plus que l'on pensait, on ce complète même. Je me levais les yeux brillants et me dirigea vers lui. J'avais perdu mes mots a cause de l'émotion. Je posa mon regard sur ces magnifiques yeux vert qui semble si différent de la première fois ou je l'ai ai aperçu. Je pris ces mains et les serra dans les miennes et lui sourit. J'étais vraiment ému par ce qu'il venait de me dire que seuls c'est mots sortirent de ma bouche :

" Je t'aime "

Il me rendit mon sourire et approcha son visage du mien et m'embrassa. Je remonta alors mes mains le long de ces bras et les entourèrent autour de son cou tandis que lui enlaça ma taille. Une fois le baisé terminé je ne décera pas mon étreinte et lui murmura a l'oreille :

" Je suis heureuse. Je suis tellement bien avec toi. "

Et je lui rendis son baisé en savourant chaque secondes passe dans ces bras, où ces lèvres rencontre les miennes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-of-happiness.skyrock.com/
Kai E. Völger

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 21
Localisation : DTC !

~ P E R S O N N A G E
Race ou Espèce d'Animal: Ours Brun
Relations:
Niveau de Rp: Avancé

MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   Mar 8 Nov - 19:50







Nous nous enlacions en nous lançant des mots d'amour. Tout ce qu'il y a de plus romantique. Je l'aime, et pense l'aimais toute ma vie, même si peut-être que je le nierai dans le futur. Il restera toujours une place pour elle dans mon cœur. Cependant, même si la faim me tiraillais, il fallait dormir. Le repos nous apportera surement de la force pour pouvoir partir de cette endroit. Je renforça mon étreinte autour de Zafira, approcha mon visage du sien, l'embrassa tendrement, et lui dis, sans pour autant trop reculer, mes lèvres à la hauteur de ses cheveux.

« _Dormons, demain risque d'être une dur journée. »

Elle acquiesça, et s'assit à même le sol, tout en me regardant dans les yeux. Bientôt, je l'accompagna, et m'assis à mon tour à côté d'elle. Nous nous sommes longtemps regarder dans les yeux, essayant à tout prix de décrypter l'émotion de l'autre, voulant absolument savoir ce que le conjoint pouvait bien penser de lui, et de savoir ce qu'il ressentait à ce moment même. Mais aucun des deux ne réussis à comprendre, peut être n'éprouvait il rien à ce moment même. A part une immense satisfaction. Mon esprit était enfin apaisait. Je n'éprouvais aucun sentiment de honte, ou bien de haine. Ni même le sentiment profond de l'amour, étrangement. Juste une immense satisfaction. Sentiment qui montre à qu'elle point la vie peut être éphémère.

Je me suis couché, en parfaite synchronisation avec Zafira. Et nous nous sommes à nouveau longuement regardé. Le temps semblait s'être arrêté, mais passé à une vitesse hallucinante. La lumière vacillante du feu la rendait encore plus belle qu'elle ne l'était déjà. J'aurais aimé que ce moment dur une éternité. J'aurais voulu vivre l'éternité en sa douce compagnie. J'aimerais pouvoir voler une étoile dans la seule intention de la lui donné, enfin de pouvoir enfin lui offrir quelque chose qui soit aussi belle et rayonnante qu'elle. Ce fut sur cette note de plaisir doux que je ferma les yeux pour enfin m'étendre dans les bras de Morphée.

Une grande prairie couverte de fleurs multicolore, et baignée par un soleil tapant. Un doux vent venait apaisait la scène. Nous étions tous deux en train de regarder les nuages blancs passés tranquillement, couché sur l'herbe verte, entourée par des fleurs violettes, rouges et oranges. La terre semblait tournée à une vitesse hallucinante, mais nous ne bougons pas. Les saisons passées. Les feuilles des arbres autour de nous se transformaient en un joyeux tourbillon de pétales au couleurs de l'automne. L'instant d'après, nous étions sur un épais tapis blanc, couvrant toute la surface de la prairie, ainsi que sur les arbres dénué de toute verdure, recouvrant plaines et vallées. Le paysage était totalement blanc. Mais nous n'éprouvions aucune sensation de froid. Nous ne vieillissions pas. Et nos yeux ne quittaient pas le ciel...

Le soleil devait s'être levé depuis un bon moment déjà, lorsqu'enfin je rouvris lentement les yeux. Éblouis par le soleil, un éclat de bonheur surement. Je me leva d'un coup. Lumière pouvait elle signifié liberté ? Quelqu'un ouvrit la porte, une femme, et plusieurs hommes. La femme couru vers Zafira, qui venait tout juste de ce réveillée. Tandis que les hommes nous examinez pour identifié toute blessure, ou maladie qu'on aurait pu avoir. Le diagnostique révélé, nous allions très bien, pour des gens qui avons passé la nuit dans une cabane sous au moins 2 mètres de neige.

Il se révéla que la femme était la tante à Zafira et que remarquant l'absence de sa nièce, elle était allait voir la police. Elle savait que nous étions dans les montagnes de perle, sans doute le lui avait on averti juste avant de partir. On nous avait apparemment cherché juste avant le couché du soleil, et à l'aube. Cette aventure n'aura pas eu que des défauts. Au contraire, ça à pu me rapprocher de la femme de ma vie. Comme quoi, avec un peu de chance. Dans tous les cas, jamais je n'aurai pensé qu'on se retrouverait comme ça...


THE END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne pensais pas qu'on ce retrouverait comme sa ! [ PV Kai ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ T E R R I T O I R E S . E S T :: ~ M O N T A G N E S . D E . P E R L E S-